Accueil | Appels à projets | Des clics et des classes | Jeunes critiques artistiques | Dans la cour des grands | Projet territorial de toute nature | Patrimoine en Bourgogne

Co-construire un projet avec Canopé entre une classe, un artiste et une structure culturelle

Le réseau Canopé lance chaque année un « Appel à projets arts et culture » (APAC) pour soutenir des projets en faveur de l’éducation artistique et culturelle, en direction des structures, des enseignants, des collectivités.

De la petite section à la terminale, les projets seront à co-construire aux côtés d’un artiste/intervenant en synergie avec la démarche impulsée par l’équipe éducative d’un établissement, en relation avec une structure culturelle et le réseau Canopé.
Seront financés en priorité les projets dont la direction artistique aura été confiée à une structure culturelle reconnue par l’institution (FRAC, CAUE, musées, scènes nationales, CDN, Saline royale, Culture70, Espace Gantner, associations, etc.).

L'appel à projets est clôt pour la rentrée 2016-2017 ! Mais vous pouvez d'ores et déjà envisager ceux de la rentrée 2017 qui seront à déposer courant avril 2017.

Télécharger le document détaillant l’ensemble des dispositifs soutenus et co-financés, les dépenses autorisées, la méthodologie de montage des projets.

Différents types de projets, montés par des enseignants pour leurs élèves, quel que soit le niveau, sont éligibles à un financement forfaitaire maximum de 1500 € par dispositif (et conditionné à un co-financement) :

Des clics et des classes : des jeunes, des photographies - regards croisés

Jeunes critiques artistiques 

Réaliser des reportages et développer le regard critique autour d'une oeuvre

Dans la cour des grands

Mettre en œuvre une pratique en relation avec un professionnel

Principe commun aux 3 opérations

Provoquer la rencontre entre des professionnels de pratiques artistiques, des élèves et leurs enseignants. Les ateliers sont co-construits aux côtés d’un artiste/intervenant en synergie avec la démarche impulsée par l’équipe éducative d’un établissement et en relation avec une structure culturelle. C’est l’approche spécifique de l'intervenant qui permet de déterminer la nature de la création mise en œuvre par les élèves et qui renforce la portée artistique, voire professionnalisante, du projet.
L’intervenant peut être auteur, illustrateur, photographe, architecte, chorégraphe, peintre, designer, compositeur, sculpteur, commissaire d’exposition, metteur en scène, paysagiste, programmateur de spectacles… en relation avec une structure culturelle : ERBA, FRAC, musées, CAUE, scènes nationales, Le 19 CRAC, la Fraternelle, galeries, saline royale, SMAC, Culture70, Espace Gantner…

Projet territorial de toute nature, s'inscrivant dans une logique territoriale

Un projet territorial peut concerner un ou plusieurs domaines des arts et de la culture, en revanche, l’interdisciplinarité sera préférée. Sa nature peut être variée (atelier, rencontre, création…). Les projets qui auront pour cible directe les élèves seront privilégiés, d’autant plus si la créativité de l’élève en est au cœur. Un projet avec des élèves peut également avoir un volet « formation enseignant » complémentaire.
En savoir plus.

Patrimoine en Bourgogne

La DRAC Bourgogne-Franche-Comté et l’académie de Dijon reconduisent pour la 3e année le dispositif « Patrimoines en Bourgogne » qui permet aux enseignants, de l’école maternelle au lycée (y compris post-bac) de pouvoir bénéficier d’un financement (jusqu’à 16 heures) pour un intervenant artistique et/ou culturelle. En 2015-2016, 30 projets ont ainsi pu en bénéficier.